UNE ECOLE DU CIRQUE EN PALESTINE


UNE ECOLE DU CIRQUE EN PALESTINE

Mars 2006, dans une des salles de réunion du Kaaitheater à Bruxelles. Il y a une trentaine d'opérateurs culturels venus pour répondre à l'invitation d'un jeune palestinien qui traverse l'Europe pour présenter son projet : créer la première école de cirque au Moyen-Orient, dans les territoires occupés de Cisjordanie.
Du haut de ses vingt-six ans; Shadi Zmorrod défend son projet avec passion, mélangeant, démarche artistique, acte de résistance face à l'occupation, espace de défoulement et de solidarité pour les enfants et les adolescents en proie à la violence quotidienne et aux conditions de vie dans les camps de réfugiés.
La participation de Présence et Action Culturelles (PAC) à cette réunion n'est pas fortuite. Ce mouvement d'éducation permanente est engagé depuis longtemps dans le combat pour la reconnaissance d'un Etat Palestinien. Ces dernières années, ils ont multiplié les missions civiles d'observation sur place, démultipliant ici les témoignages concrets, les séances d'information et les débats. En 2006 ils publièrent le témoignage de Marianne Blume, « Gaza dans mes yeux » et le livre de photographies de Véronique Vercheval, « Palestine, carnet de notes ».

LE PAC A ORGANISE UNE OPERATION INTITULE « ASSEOIR L'ESPOIR »

Toujours très présent sur la question palestinienne et s'inspirant de la première action menée par Anita Huybens, artiste céramiste belge, PAC a lancé une vaste opération de solidarité en Wallonie et à Bruxelles en proposant à des artistes professionnels, des artistes amateurs, des créateurs et créatrices, des écoles d'art, des centres d'expression et de créativité, des groupes de jeunes, d'adultes, des associations... de créer, de décorer, de transformer une chaise en objet d'art; oeuvres qui seront exposées et vendues lors d' «Exposventes» organisées à Tournai, Namur, Mons, Liège et Bruxelles au cours de l'année 2008. Tous les fonds récoltés serviront à financer l'acquisition et l'acheminement d'un chapiteau et de matériel circassier en territoire palestinien.
La Cambre architecture et l'unité 25 ont participé à l'opération « Asseoir l'espoir » lors de la saison MASARAT en octobre 2008 qui s'est soldée de manière positive. En effet, le PAC est parvenu à financer l'achat d'un terrain qui permettra l'implantation de l'école de cirque. Début novembre 2008, le PAC et les représentants de l'école du cirque palestinien ont demandé de l'aide à La Cambre architecture.

La première étape de cette aide se concrétisera durant la semaine d'activités spéciales, du 6 au 15 mars 2009. Celle-ci sera mise à profit pour la réalisation d'une étude de définition et de programmation d'une école de cirque en Palestine. Ces étapes d'élaboration de dossiers de définition/programmation et de budgetisation servira de base à un travail d'architecture pour les étudiants de Birzeit et ceux de La Cambre architecture du 13 au 17 avril 2009 : un avant-projet architectural d'école de cirque en Palestine.

La deuxième étape se déroulera lors de la semaine d'activités spéciales en octobre 2009. Elle se concrétisera par la confection d'un dossier de subventions pour la construction de l'école de cirque en Palestine à adresser à l'ensemble des partenaires possibles.